Parmi les superaliments les plus complets, on retrouve en bonne position la chlorella. Cette micro-algue est en effet extrêmement riche en nutriments, et participe donc au bon fonctionnement de notre organisme. Mais malgré ses nombreux bienfaits, il est crucial de respecter la bonne posologie pour éviter ses potentiels effets secondaires.

Je vous explique donc aujourd’hui quels sont les possibles dangers de la chlorella. Mais aussi comment la doser et quelle marque privilégier pour ne profiter que de ses vertus exceptionnelles. Suivez le guide 😊.

Quels sont les potentiels dangers de la chlorella ?

Qu’est-ce que la chlorella ?

La chlorella est une algue verte qui pousse principalement dans les eaux douces. Riche en vitamines, minéraux, acides aminés et antioxydants, elle procure de nombreux bienfaits au corps humain.

Parmi ses principales vertus (que je vous présente plus en détail dans un autre article), retenez qu’elle :

  • facilite la perte de poids : grâce à sa teneur en fibre, la chlorella agit comme un coupe faim et vous aidera donc à lutter contre les fringales, synonymes de kilos en trop. Elle permet également de réguler votre taux de mauvais cholestérol et de sucre dans le sang ;
  • purifie l’organisme : son action détoxifiante et antioxydante en fait un allié précieux pour vous débarrasser des métaux lourds (comme l’aluminium). Elle facilite également l’oxygénation de vos cellules ;
    protège la peau : ce puissant antioxydant naturel permet de préserver la jeunesse de votre peau en l’hydratant en profondeur et en la raffermissant ;
  • prévient certaines maladies : vous pouvez consommer de la chlorella pour lutter contre l’hypertension ou prévenir le cancer. De manière générale, elle booste efficacement votre système immunitaire.
  • Comment associer chlorella et spiruline ?

Contre-indications : dans quels cas la chlorella peut présenter un danger ?

Vous l’aurez compris, les raisons de prendre de la chlorella (sous forme de poudre ou de gélule 💊) ne manquent pas. Pourtant, elle est déconseillée dans certains cas, et notamment si vous :

  • avez un excès de fer (puisqu’elle en contient en grandes quantités) ;
  • suivez un traitement anticoagulant : riche en vitamine K, elle agit déjà sur la coagulation sanguine ;
  • prenez des anti-hypertenseur ou un traitement pour moduler vos défenses immunitaires ;
  • êtes sensible à la lumière ou aux effets du café (car la chlorella peut provoquer une certaine agitation et des insomnies).

Si vous êtes dans l’une de ces situations, commencez par prendre rendez-vous avec votre médecin afin qu’il vous donne son accord et vous oriente dans la posologie à suivre.

Peut il y avoir des effets indésirables avec la chlorella ?

La chlorella étant une micro-algue naturelle, elle ne présente en principe aucun danger sérieux pour votre santé. Néanmoins, il est possible que vous rencontriez des effets secondaires en début de prise.

Le plus répandu est une stimulation trop forte de votre transit intestinal ⚠️. Il est en effet assez courant que vous ressentiez des ballonnements lorsque vous débuterez votre cure de chlorella. Mais généralement, ces derniers sont très légers et disparaissent au bout de quelques jours seulement. S’ils persistent, la meilleure chose à faire sera de diminuer votre dosage ou d’arrêter votre cure pendant quelques jours. Mais surtout de bien vous hydrater.

Dans des cas beaucoup plus rares, la chlorella peut provoquer des migraines, douleurs articulaires, vertiges et sinusites. Je vous conseille alors d’adopter la stratégie inverse pour les faire disparaître le plus rapidement possible : à savoir augmenter votre dosage pour éliminer les produits toxiques délogés par l’algue.

Dans tous les cas, ces effets indésirables ne sont en aucun cas dangereux pour votre santé. Ils sont de plus très rare et concernent uniquement 10 % d’entre nous.

La posologie à respecter pour éviter les dangers de la chlorella ?

Pour éviter les effets secondaires, la meilleure stratégie est de respecter la bonne posologie de la chlorella. Les professionnels de la santé recommandent de prendre entre 3 et 5 grammes par jour, en augmentant progressivement jusqu’à 10 grammes si votre corps la tolère bien. Suivez également des cures de 3 semaines (suivies d’une semaine de pause) pendant trois mois.

Si vous rencontrez les effets désagréables que je viens d’évoquer plus haut (et qu’ils persistent), vous avez deux possibilités :

  • augmenter rapidement votre dosage : cela favorise le processus d’élimination et vous permet de les faire disparaître en quelques jours seulement. Vous pourrez ensuite revenir progressivement à la posologie normale ;
  • prendre de fortes doses de manière épisodique : la chlorella provoque généralement ces symptômes désagréables parce qu’elle déloge les métaux lourds qui peuvent se trouver dans votre système digestif. Pour les éliminer plus rapidement, la prise d’une dose plus forte sur une journée (tous les 8 à 10 jours) vous permettra de revenir à la normale.

Quelle marque acheter pour avoir de la chlorella de qualité ?

Les effets secondaires de la chlorella peuvent également être imputés à sa mauvaise qualité. Lorsque vous achetez une algue (comme la spiruline ou la klamath), il est en effet très important de faire attention à sa provenance et aux méthodes de production utilisées. Assurez-vous qu’elle soit cultivée dans une eau pure (pour qu’elle n’absorbe pas de toxines). Mais aussi et surtout en extérieure, puisque ce sont les rayons du soleil qui lui permettent de se gorger en nutriments.

Pour ce qui est de la provenance, je vous conseille de privilégier le japon, la Chine, la Corée, mais surtout Taiwan (qui est généralement beaucoup moins contaminée). Personnellement, je fais uniquement confiance à cette marque, qui propose une chlorelle pure et certifiée sans OGM ⭐. Pour ne rien gâcher, c’est aussi l’une des moins onéreuses que j’ai pu trouver sur le marché !

Comment associer chlorella et spiruline ?

Donner son avis