Largement connue pour son rôle précurseur de l’histamine, l’histidine est un acide aminé essentiel qui rentre dans la construction des protéines ainsi que dans plusieurs fonctions métaboliques de notre organisme.

En général, la quantité d’histidine produite par le corps après la puberté est suffisante, mais durant l’enfance ainsi qu’avec l’âge, une alimentation riche en histidine s’avère primordiale.

En lisant cet article, tu auras une meilleure idée sur le rôle de l’histidine dans le bon fonctionnement de certains mécanismes physiologiques de ton corps ainsi que les meilleures sources naturelles à privilégier pour faire le plein de cet acide aminé.👌

histidine

Fonctions de l’histidine

Comme je l’ai déjà cité au tout début, l’histidine rentre dans la production de l’histamine, un neurotransmetteur important dans la régulation du sommeil, la diminution de la nervosité ainsi que dans l’amélioration des fonctions sexuelles chez les femmes.

L’histidine constitue également un élément-clé dans la production des globules rouges et des globules blancs, influant ainsi positivement sur le système immunitaire et diminuant les risques d’inflammation et d’allergies.

Par ailleurs, cet acide aminé permet aussi, entre autres, de purifier le corps des métaux lourds, d’assurer une absorption suffisante d’énergie par les cellules, de réguler le niveau de pH sanguin et de protéger les cellules de la dégradation et des dommages causés par les radiations.🌱

Bienfaits de l’histidine

Il faut souligner que les effets thérapeutiques et médicaux de l’histidine sur notre santé demandent à être explorés plus profondément. Cependant, plusieurs études ont révélées l’efficacité de cet acide aminé dans le traitement de certaines maladies, dont je vais citer ici trois des plus courantes :

Pression artérielle

L’impact des acides aminés sur la pression artérielle diffère d’un composant à un autre. Cependant, en vue de son action dilatatrice sur les vaisseaux sanguins, des études ont désormais prouvé que l’histidine avait un effet hypotenseur sur les patients et que sa consommation régulière en complément pouvait diminuer les risques de maladies cardiovasculaires de plus de 60 %, y compris les infarctus.❤

Insuffisance rénale

Chez les personnes âgées souffrant d’insuffisance rénale chronique, une supplémentation en histidine peut s’avérer particulièrement bénéfique. En effet, une faible concentration de cet acide aminé dans le plasma augmente les réactions inflammatoires ainsi que le stress oxydatif, alors qu’une bonne teneur en histidine réduit foncièrement les risques de fatalités ou de décès dus aux problèmes rénaux.

Cela dit, je dois préciser que tu ne dois jamais prendre de complément sans l’avis de ton médecin car les réactions diffèrent et ce qui est bénéfique pour les uns peut être néfaste pour les autres.

Infections

On sait aujourd’hui que le zinc permet à notre organisme de mieux absorber l’histidine et de décupler ses effets positifs. Cela signifie que lorsqu’ils sont consommés ensemble, ces deux composants peuvent être très efficaces pour lutter contre les infections virales ou bactériennes comme le rhume en réduisant leurs durées de plus de trois jours.

Dangers d’une carence en histidine

En vue de son importance dans la régulation des défenses immunitaires, une carence en histidine peut te rendre plus susceptible d’être touché par des infections ou des réactions allergiques accrues.

Chez les enfants en particulier, un manque d’histidine peut avoir de sérieuses conséquences et affecter une croissance normale, alors que chez les personnes âgées, la production de cet acide aminé diminue et les rend plus fragiles aux blessures.

Consommer l’histidine

En général, une alimentation équilibrée contient suffisamment d’histidine pour subvenir aux besoins de notre corps et lui permettre de mener à bien ses fonctions.

L’histidine au naturel

Les sources naturelles d’histidine les plus connues sont bien évidemment les aliments riches en protéines, (aussi bien les protéines végétales qu’animales) tels que les viandes ou les féculents et plus particulièrement les graines de soja. Les oléagineux, les oeufs, certains produits laitiers ainsi que les céréales comme le millet ou le quinoa sont aussi d’excellentes alternatives.🍗

Toutefois, il faut garder à l’esprit que la quantité d’histidine présente dans ces aliments dépendra en grande partie des méthodes de conservation et de préparation. Une règle de base serait donc de garder les féculents et les noix dans des récipients fermés hermétiquement et à l’abri de la lumière pour éviter toute oxydation des acides aminés qu’ils peuvent contenir.

L’histidine en complément

L’histidine en complément alimentaire est souvent prescrite en cas d’anémie ou en période de convalescence après une opération ou une blessure. En effet, son action régénératrice sur les tissus musculaires en fait un atout de taille pour les personnes en pleine guérison.

Même si aucun cas de surdosage grave n’a été rapporté, il faut savoir que l’histidine en gélules est vendue sous différentes doses et qu’il faut suivre les prescriptions selon ton cas particulier afin de profiter pleinement de ses bienfaits sans dangers.

De plus, si tu suis d’autres traitements en parallèle ou que tu souffres d’allergies, le mieux serait de consulter l’avis de ton médecin avant d’entreprendre une cure d’histidine, ou tout autre supplémentation d’ailleurs.👓

Maintenant que tu connais l’importance de l’histidine, n’hésite pas à consulter un professionnel si tu estimes avoir besoin d’une supplémentation, ou mieux encore, essaie d’incorporer les sources d’histidine naturelles à ton alimentation en parallèle avec ces 7 aliments essentiels qui te redonneront vitalité et énergie.

Source : Santé Science

A lire aussi : Le guide sur l’asparagine.

Donner son avis