La vitamine E est un nutriment reconnu comme étant un bienfaiteur contre les effets du vieillissement des cellules. Si elle est beaucoup moins connue que la vitamine C, D ou A, son rôle et son importance pour l’organisme ne sont pas moindres pour autant. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ce nutriment et sur les conséquences liées à sa carence.

L’importance de la vitamine E

Description de la vitamine E

La vitamine E est un nutriment liposoluble qui est présent abondamment dans les huiles d’origine végétale. Elle regroupe en réalité un ensemble de huit molécules organiques, dont quatre tocophérols et quatre tocotriénols. Parmi elles, l’alpha-tocophérol est le plus répandu, mais aussi le plus actif.
À noter que vitamine E synthétisée en laboratoire se révèle particulièrement efficace, mais moins bien assimilée par l’organisme. C’est la raison pour laquelle les médecins recommandent toujours sa consommation à l’état naturel.

Vitamine E carence

Rôle de la vitamine E

La vitamine E joue plusieurs rôles clés afin d’assurer le bon fonctionnement de l’organisme. Premièrement, elle est un antioxydant pour le corps. En d’autres termes, elle favorise la neutralisation et l’élimination des radicaux libres.
Deuxièmement, elle lutte efficacement contre l’apparition des maladies cardio-vasculaires grâce à son action protectrice sur les lipoprotéines. De plus, sa propriété vasodilatatrice prévient la détérioration des vaisseaux sanguins ou l’athérosclérose.
Enfin, elle est très bénéfique pour les personnes âgées, puisqu’elle empêche l’apparition de la cataracte, l’altération des capacités cognitives et intellectuelles et la DMLA ou la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge.

Carence en vitamine E : ce qu’il faut savoir

La vitamine E agit en synergie avec d’autres nutriments comme la vitamine A ou la vitamine C pour offrir une action optimale sur l’organisme. Une carence en vitamine E risque de provoquer certains bouleversements sur le métabolisme qui peuvent être préjudiciables à la longue.

Les causes possibles d’une carence en vitamine E

Comme dans la plupart des déficits liés aux vitamines, la carence en vitamine E est causée par une mauvaise alimentation. Si le phénomène est assez rare dans les pays développés, il est plus fréquent dans ceux en voie de développement.
Les très jeunes enfants, notamment les nourrissons prématurés, sont les plus touchés puisque leurs réserves sont très faibles. A noter que les adultes sont plus souvent sujets à des troubles liés à l’assimilation de la vitamine E.

vitamine E acheter

Carence en vitamine E : les manifestations

Les personnes souffrant d’une carence en vitamine E montrent généralement les symptômes ci-après :

Déficience de l’immunité

Elle provoque une fragilisation des défenses immunitaires, ce qui expose la personne concernée à de nombreuses maladies. Ainsi, elle a tendance à tomber malade facilement et s’en remet difficilement.
La vitamine E influe, par ailleurs, sur la production de leucocytes. De ce fait, un déficit provoque une baisse de production de globules blancs. Le patient est alors davantage exposé aux risques de maladies infectieuses et à l’apparition des tumeurs, surtout en âge avancé.

Troubles de la vision

Un manque en vitamine E provoque des problèmes de vue liés à la régénération des cellules oculaires. Néanmoins, les personnes en âge avancé sont les plus exposées à ces troubles. L’apparition de la cataracte est un symptôme plutôt grave de la déficience aiguë en vitamine E.

Faiblesse et perte de masse musculaire

Les douleurs musculaires vives, comme la crampe, peuvent indiquer une carence en vitamine E. Les fibres musculaires s’affaiblissent, étant donné que les radicaux libres altèrent les cellules musculaires.
D’autant plus que la vitamine E contribue au développement, à la protection et à la guérison de la masse musculaire. Une carence fragilise donc les muscles et augmente les risques de déchirure après des efforts physiques plus ou moins violents.

Anémie sévère

Le manque de vitamine E se manifeste également par une anémie hémolytique chronique, c’est-à-dire une carence en hémoglobine due à la disparition progressive des globules rouges.
Ce type de symptôme est souvent caractéristique du déficit d’alpha-tocophérol chez les nourrissons.

vitamine E acheter

Carence en vitamine E : comment l’éviter et la traiter ?

La méthode la plus efficace pour prévenir la baisse de vitamine E est la consommation d’aliments riches en lipides végétaux tels que l’huile de tournesol ou l’huile de colza ains que la prise régulière de margarine (faite à base d’huile végétale, par opposition au beurre qui est constitué d’huile d’origine animale).
Par ailleurs, les fruits secs oléagineux comme l’amande ou la noisette sont également préconisés.
Enfin, certains fruits et légumes, notamment la mûre, la pêche, l’avocat et l’épinard regorgent de vitamine E. Le poisson, les œufs et les céréales consommés au petit déjeuner permettent aussi un excellent apport.

Enfin, il est souvent conseillé de se complémenter si jamais vos taux sont faibles. Cela a un prix abordable et ca permet d’éviter les catastrophes. Voici la marque que je recommande si besoin.

Conclusion

Bien qu’étant un fait assez rare, une carence en vitamine E n’est pas à prendre à la légère, surtout pour les personnes âgées et les jeunes enfants. Une alimentation saine et équilibrée ainsi qu’une bonne hygiène de vie restent la clé d’une santé de fer.

vitamine E acheter

Donner son avis