Les bienfaits du miel, comment le consommer ?

Le miel est une denrée alimentaire produite par les abeilles dites mellifères à partir du nectar des fleurs ou de leurs sécrétions sucrées. Par ailleurs, c’est le premier produit sucré dont l’homme s’est servi et il reste encore maintenant un produit très convoité qu’on recommande au profit du sucre de table. De plus, il possède de nombreux bienfaits.

Miel bienfaits santé

A quoi correspondent les différentes couleurs de miel ?

A aujourd’hui, il existe un grande nombre de variétés : foncé, clair, épais ou liquide. En réalité, cela dépend des fleurs qui ont été butiné par les abeilles.

Par exemple, voici quelques fleurs et les caractéristiques des miels.

  • D’acacia : Dont la couleur est le blond aux arômes plutôt discret et d’un aspect liquide.
  • De romarin : De couleur jaunâtre au goût assez prononcé et fruité d’aspect plutôt épais.
  • De lavande : Venant de Provence le plus souvent, il est de couleur clair avec  beaucoup d’arômes et d’aspect liquide.
  • Châtaignier : De couleur foncé avec un goût prononcé, il peut rester longtemps liquide et comporte des tanins comme dans le thé.
  •  De Sapin : Dont la particularité est la couleur très foncé presque noir. Il a une saveur plutôt douce.

Cependant, nous pouvons regrouper ces miels selon les saisons : le miel d’été qui regroupe les fleurs suivantes lavande, tournesol, roncier. Celui du printemps qui regroupe les fleurs d’acacia, de buis, de romarin et de tilleul.

Ainsi, nous avons de types de miel ceux unifloraux c’est à dire de grand cru issu d’une seule fleur (d’acacia, de romarin..). Puis, les miels polyfloraux comme le miel d’été et le miel de printemps qui regroupes plusieurs types de fleurs. Les polyfloraux représentent 80% des miels vendus.

La fabrication du Miel

Premièrement, les abeilles vont butiner le nectar des fleurs et prendre le sucre qui est différent selon les fleurs. A ce moment, les abeilles remplissent leurs jabot de substances sucrées.

Après, les abeilles butineuses rejoignent la ruche et donnent leur miel à d’autres abeilles chargées d’enrichir le miel en enzymes et de le sécher. Ce processus permet de réduire la teneur en eau du miel de 18% en 4 jours environ.

Ensuite, le miel est déposé dans les alvéoles qui sont recouvertes de cire pour les protéger. De plus, les abeilles fabriquent du propolis issu de la cire des arbres et des bourgeons pour protéger la ruche, la rendre plus étanche, solide et aseptisée.

Enfin, c’est à l’apiculteur d’effectuer son travail en 6 étapes :

  • Récolter le miel en fin de floraison de la plante caractérisant le miel.
  • Désoperculer les alvéoles remplies de miel pour retirer la cire.
  • Extraction via une machine spécialisée.
  • Filtrage du miel à l’aide d’une grille à double filtre.
  • Maturation du miel pendant 4 jours afin que les dernières impuretés remontent en surface et soient écumées.
  • Mise en pot et étiquetage avec toutes les mentions légales.

Par conséquent, c’est un produit naturel ne possédant aucun additif nécessitant 7 000 heures de travail pour 500g de miel pour les abeilles butineuses.

Bienfaits du miel : Sa valeur nutritionnelle

Tout d’abord, sa teneur en eau est assez faible car lors de la ventilation de la ruche (qui augmente la durée de conservation) l’eau s’évapore. Ce n’est donc pas un produit à risque de prolifération de micro-organismes, il peut être conservé longtemps.

Deuxièmement, on considère que sa teneur en protéine, lipide et fibre est négligeable. Tout comme les vitamines et minéraux contrairement à ce que l’on peut entendre ils sont faiblement présent dans le miel par rapport aux quantité consommées recommandées.

Ensuite, la teneur la plus élevée dans le miel est la teneur en glucides due notamment à la ventilation qui engendre sa déshydratation et donc une concentration en sucre. Les glucides retrouvés dans le miel sont les glucides simples et plus particulièrement le glucose et le fructose.

Ainsi on peut dire que ce produit a un index glycémique moyennement élevé. Pourquoi moyennement élevé alors qu’il contient que du sucre ? Tout simplement parce qu’il contient du fructose et que le fructose a un index glycémique (IG) bas.

Ayant un IG bas, il augmente peu le taux de glucose dans le sang. Il est ainsi autorisé aux personnes diabétiques mais il est conseillé de le consommer avec modération et de demander conseil à un spécialiste.

Les bienfaits du miel

Parmi les bienfaits du miel, on note la présence d’acide formique ce qui lui confère un rôle antiseptique.

De plus, il est connu pour palier aux irritations de la gorge mais également aux irritations de la peau. En effet, le miel peut être utilisé en tant que produit cosmétique. Notamment, il permet de réaliser par exemple des masques pour le visage mais aussi pour les cheveux pour les nourrir et les protéger. Mais encore, il peut aussi être utilisé pour les lèvres sèches et abimés.
Ainsi, Il a donc des bienfaits contre les irritations de la peau.

 Comment consommer le miel ?

Voici quelques idées de consommation du miel :

  • A l’état brute sur des tartines de pain, sur des biscottes.
  • Mélangé à des préparations salées comme le fromage ou dans des plats sucrés salés.
  • En dessert incorporé dans des tartes ou des gâteaux.
  •  Dans des boissons pour sucrer le thé ou la tisane voir le café.
  • Dans des yaourts ou fromage blanc en remplacement du sucre blanc le miel apporte quelques vitamines et minéraux en plus.

Attention, si le thé ou la tisane voir le café est très chaud et que l’on ajoute le miel il perd ses vertus il donc important de veiller à ne pas ajouter le miel si la boisson est trop chaude.

Nos derniers articles !

Voir tous les articles

Abonne-toi pour recevoir nos derniers articles!