L’arrivée des beaux jours, pour les joggeurs, est source de découvrir les joies de la course à pied et le plaisir ressenti. Les bienfaits du running sur notre corps et notre esprit sont nombreux. Notre organisme ressent une amélioration du rythme cardiaque et du système imunitaire, un maintien du poids. La course à pied favorise la joie de vivre et la bonne humeur. Une sensation de liberté de courir dans la nature permet de faire le plein d’oxygène et d’énergie. Courir évacue le stress et développe une sensation de bien être
Le marathon fait de plus en plus d’adepte. L’objectif des coureurs est de bien vivre sa course et de franchir la ligne d’arrivée. Pour cet exploit incroyable, une préparation physique et mentale est nécessaire. Le marathon représente 30% des jambes et 70 % du mental. Le coureur va adapter sa vie quotidienne à sa préparation du marathon, que ce soit alimentaire, horaires de travail et entraînements.sophrologie running

Prendre soin de son hygiène de vie

Une compétition de longue distance demande une règle alimentaire indispensable avant, pendant et après l’épreuve. Une alimentation saine, équilibrée, contribue à une bonne hygiène de vie et favorise une meilleure condition physique. Ne pas oublier de bien s’hydrater en buvant principalement de l’eau, tout au long de la journée. L’alimentation et l’hydratation favorisent une réussite à cette distance mythique.
Des nuits régulières de 7 à 8 heures permettent une meilleure récupération, surtout lors des périodes de séances intensives d’entraînement. Un sommeil de bonne qualité évite des troubles du sommeil, voir également une insomnie la veille du jour J causée par le trac. Si le besoin se fait ressentir, n’hésitez pas à faire une sieste de vingt minutes dans la journée. Pour avoir un bon sommeil, il convient de se trouver dans un environnement apaisant de se protéger des bruits, lumières.
Un bon équipement adapté à sa morphologie est important pour vivre pleinement son marathon. Se sentir bien dans une paire de baskets et une tenue confortable donne une confiance en soi et évite un stress le jour J.

sophrologie repsiration course a pied

Comment bien respirer pendant l’effort

Une bonne respiration est porteuse d’énergie. L’apport d’oxygène aux muscles nous rend plus efficace à l’épreuve. La respiration appropriée à la course à pied est l’abdominale. Celle-ci consiste à inspirer et expirer tout l’air des poumons et du ventre afin d’évacuer le CO2. Le temps de l’expiration doit être plus long que l’inspiration. La respiration ventrale apporte de la détente, de la relaxation et évitera l’arrivée de crampes. Le rythme du souffle aide à la concentration.
La douleur physique et la souffrance psychique sont des sensations rencontrées par des marathoniens. Le fameux « mur du marathon » tant redouté, est l’épuisement des réserves d’énergie. Le corps subit une baisse de tonus et de vitalité. Les muscles sont affaiblis par l’effort intense. Le rythme de course se réduit. Le sportif se trouve en détresse physique et psychologique. Dès que le « mur du marathon » se fait ressentir, la force mentale est fortement sollicitée. La sophrologie, par des exercices de relaxation dynamique, va favoriser la concentration en focalisant l’attention sur autre chose que l’épuisement, la souffrance ressentie. Afin d’occuper l’esprit, le coureur peut se fixer des buts intermédiaires comme d’atteindre le prochain ravitaillement ou des bornes par tranche de 5 Kilomètres.

Travailler la confiance en soi

Cette aventure humaine de 42,195 km est source d’anxiété, d’incertitude, de manque de concentration, peur de ne pas finir sa course. La sophrologie permet de gérer le trop plein de pression. Le « Nauli » est un exercice de sophrologie qui favorise la confiance en soi. Il se pratique debout en inspirant et soufflant pour vider complètement ses poumons, fléchissant légèrement les jambes. En rétention d’air, poumons vides, les mains posées sur les genoux, sortez et rentrez le ventre de façons successives. La sophrologie apporte détente et sérénité. Par la sophrologie, le sportif va pouvoir ressentir des sensations de bien être à la place de la douleur due à la fatigue et être à l’écoute de son corps.

Le bienfait de la Visualisation Positive

Par une visualisation positive proposée à son patient, le thérapeute va l’aider à évacuer les phases de découragement, le manque de confiance. Le patient va pouvoir se visualiser déterminé, sur la ligne de départ. Il se voit s’élancer serein, sûr de lui. Il y a du monde. L’émotion et l’euphorie sont ressenties. Une respiration complète favorise, la force l’énergie. Le patient a la sensation d’être bien, il a trouvé l’allure idéale. Les kilomètres défilent, les ressources et la motivation sont là. La dernière ligne droite est devant soi. Le patient se projette franchissant la ligne d’arrivée fier d’avoir accompli son objectif. La visualisation positive va stimuler les jambes et l’esprit. Les pensées et images positives vont permettre de chasser les peurs, les angoisses et de maîtriser les émotions.

Booster sa motivation et améliorer ses entraînements

Se fixer un objectif tel que franchir la ligne d’arrivée en préservant le plaisir du running est appelé, en préparation mentale, «la motivation ». Celle-ci a une place importante dans la préparation du marathon. Le coureur se challenge pour réaliser ce défi. Des pensées positives optimisent le potentiel du coureur.
Pour réaliser cet effort intense, il est primordial que le sportif établisse un programme de séances d’entraînement. Pour une bonne préparation physique, il convient de pratiquer différents types d’entraînement comme des sorties longues, fractionnements, étirements. Un plan d’entraînement bien respecté aidera à la progressivité de l’endurance et facilitera une bonne récupération. Les entraînements peuvent être optimisés par la sophrologie. Elle favorisera l’amélioration des performances et une décontraction musculaire, par des exercices de relaxation.
Le franchissement de la ligne d’arrivée représente le graal de la course à pied pour tout coureur. Cet aboutissement réalisé est un instant vécu rempli d’émotions intenses, d’exaltation, de soulagement et surtout un ressenti d’une grande fierté d’avoir atteint ce rêve fabuleux.

sophrologie myriam kamala

Bien vivre son Marathon grâce à la Sophrologie
4.5 (90%) 8 vote[s]