Changer son alimentation peut avoir des conséquences qui vont bien au-delà de la cuisine. Lorsque l’on devient vegan, on change aussi son mode de vie, son rapport aux autres, sa mentalité et les gens qui nous entourent. Devenir vegan est bien plus qu’un changement de régime, c’est un changement de vie. Voilà 10 choses que tout le monde devrait savoir avant de devenir vegan.

Vous mangerez beaucoup plus varié qu’avant

Tous les vegans vous le diront, pour rester en bonne santé, il va vous falloir manger varié. En effet, être vegan s’accompagne souvent d’une prise de conscience sanitaire qui vous poussera à prendre soin de votre santé et à manger plus varié.

En plus, il vous faudra bien trouver des alternatives à la viande, aux formages et aux œufs dans vos recettes.

Les noix, les graines, les légumes, les fruits, les champignons, les baies, les légumineuses, les algues et les similis deviendront vos nouveaux meilleurs amis.

Avec le temps, si cela vous intéresse, vous apprendrez beaucoup de nouvelles recettes, utiliserez beaucoup de nouveaux outils et vous rendrez compte que même si, un jour, vous aimeriez cesser d’être vegan, votre vie ne sera plus jamais la même.

Dire adieu au fromage est parfois plus dure qu’on ne le pense

On ne va pas se mentir, c’est le plus gros problème des vegans… Français ! Camembert, Saint-Nectaire, Époisses, Tome de Savoie… en France, le fromage on adore ça, qu’on le veuille ou non.

Si arrêter la viande est facile car il existe de nombreux similis (tofu, tempeh, seitan…), rien n’a vraiment le goût des fromages AOC. Certains produits imitent plus ou moins bien certains fromages mais ils sont assez difficiles à trouver, surtout si vous habitez dans une petite ville ou un village.

À cause de ce problème, certains vegans décident de faire l’impasse sur les fromages, sauf s’ils sont directement issus d’une ferme dont ils savent que les animaux sont respectés.

bruleur de graisse avis

Être vegan ne veut pas forcément dire dépenser plus… ni dépenser moins

La viande et le fromage occupent souvent les premières places dans le budget alimentaire, arrêter d’en consommer soulagera donc votre compte en banque.

Cependant, il est assez facile de se perdre dans les similis, les fauxmages (faux fromages) et les noix qui ne sont pas adaptés aux bourses les plus légères.

Au final, le budget d’un vegan est souvent équivalent à celui d’une personne omnivore.

Votre entourage vous questionnera toujours

Pourquoi êtes-vous vegan ? Avez-vous le droit de manger ceci ou cela ? Oui, mais si c’est des poules de la voisine, c’est pas grave, si ?

Les questions vont pleuvoir, alors préparez votre parapluie ! Votre entourage ne comprendra pas toujours vos choix et vos questionnements car ils n’ont pas effectué le même chemin que vous. Parfois leurs questions seront lourdes, parfois intéressantes. Certaines personnes essaieront juste de vous pousser à bout et d’autres témoigneront beaucoup d’intérêt quant à votre démarche.

Même si vous essayez de rester discret à propos de votre régime, vous n’échapperez pas aux questions.

Vous sous-estimerez toujours l’impact que vous avez sur les autres

Bien que certaines personnes soient hostiles aux vegans (souvent à cause de certains vegans), beaucoup d’autres sont respectueuses. Certains vous envieront même de joindre leurs convictions à l’action.

Vous ne vous en rendrez pas toujours compte, mais toutes ces questions que les gens vous posent les feront parfois réfléchir, que vous le vouliez ou non. D’une manière assez ironique, c’est même quand vous désirerez le moins changer votre entourage que votre impact sur eux sera le plus grand.

Ainsi, vous verrez peut-être votre grand ami carnivore réduire sa consommation de viande, ou vos parents démarrer un potager. De quoi mettre du baume au cœur pour les moments de doute.

Vous ne serez jamais seul et vous serez surpris de vos soutiens

 

Vous serez aussi surpris de votre influence que du soutien des autres à votre égard. Le véganisme a beaucoup souffert de la radicalité de certains, mais peu à peu, beaucoup de gens s’ouvrent et soutiennent de plus en plus ceux qui font le pas.

La surprise arrivera peut-être lors d’un repas de famille ou votre tante vous demandera la recette de votre délicieux gâteau. Certaines personnes défendront vos arguments devant leurs détracteurs même sans partager vos choix de vie. Vos amis se plieront parfois en 4 pour vous concocter un repas vegan sans que vous leur demandiez.

Si devenir vegan paraît difficile à première vue, c’est aussi une expérience humaine très forte qui peut resserrer les liens.

 

Vous désirez aller plus loin ? Découvrez de quoi se compose une journée vegan idéale et gourmande.

Donner son avis