Dernièrement, j’ai eu le plaisir de rencontrer Manon Chalumeau, une naturopathe et cheffe cuisinière en alimentation vivante à qui j’ai pu poser toutes les questions que je recevais sur le blog et que j’avais moi-même à propos du régime crudivore.🥗

Je la remercie énormément de m’avoir éclairci sur différents points concernant l’alimentation vivante, ses vertus et comment optimiser notre consommation de crudités pour profiter de ses bienfaits tout en évitant certains de ses effets indésirables.

Dans cet article, je te parlerai donc des points les plus importants que nous avons abordés sur l’alimentation crue et tout ce que tu dois savoir sur le régime crudivore. Tu peux aussi regarder l’interview en intégralité ici.

Bienfaits de l’alimentation vivante

Les naturopathes ne se passionnent pas pour l’alimentation vivante sans raisons. Les bienfaits du régime crudivore sur notre santé sont en effet très nombreux, en voici quelques exemples.

Plus de nutriments en alimentation vivante

Le plus grand bienfait de l’alimentation vivante réside sans doute dans la conservation de tous les nutriments présents dans la nourriture que nous consommons. En effet, presque tous les minéraux, oligo-éléments et enzymes qui se trouvent dans les végétaux se voient détruits dès que la température de cuisson dépasse les 30 ou 40 degrés, alors que la plupart de nos plats sont préparés à une température bien plus élevée.

Par conséquent, le potentiel nutritionnel des aliments crus est beaucoup plus riche et bien plus fort que celui des aliments cuits.🥦

L’alimentation crue ne cause pas d’hyperleucocytose

L’hyperleucocytose est un phénomène qui se produit dans notre organisme lorsque nous consommons des aliments cuits.

Les leucocytes sont des globules blancs auxquels notre corps fait appel dès que quelque chose d’inhabituel se produit, que ce soit une blessure, une coupure, un virus, une bactérie, peu importe le type de menace, ces globules blancs viendront faire barrage.

Lorsque nous ingérons un aliment cuit 🍲, une hyperleucocytose se produit. Autrement dit, ces globules blancs commencent à se multiplier dans le sang comme s’ils avaient détecté une attaque bactérienne. Cela prouve en effet que notre corps considère l’aliment cuit comme un intrus, une menace, ou une infection, alors que l’alimentation vivante ne déclenche pas de réaction immunitaire et notre organisme l’accepte parfaitement.

Certaines personnes parlent même d’une mini leucémie biologique à chaque ingestion d’aliment cuit, ce que je trouve un peu extrême. J’estime qu’il est néanmoins important de savoir ce qui se passe dans notre corps lorsqu’on consomme ces aliments-là par rapport aux crudités.

L’alimentation vivante purifie le corps

Contrairement aux céréales, à la viande ou aux produits laitiers qui encombrent l’organisme et le « polluent », les végétaux ont un effet nettoyant – excepté les farineux, comme la pomme de terre🥔, qui peuvent avoir un effet encombrant s’ils sont consommés par excès.

Quant au reste des légumes, leurs fibres végétales permettent de nettoyer les intestins, alors que leurs vitamines, minéraux et oligo-éléments nourrissent toutes les cellules sanguines, purifiant ainsi le corps des substances néfastes tout en lui apportant des matières bénéfiques.

En ne consommant que des légumes et des jus de légumes pendant quelques jours seulement, tu te sentiras beaucoup plus léger.

L’alimentation vivante nous parle en couleurs 🎨

La nature nous donne des petits signes pour nous indiquer les bienfaits des fruits et des légumes à travers leurs formes et leurs couleurs.

Par exemple, les aliments de couleur rouge ou violette sont de très puissants antioxydants, ceux de couleur verte sont extrêmement purifiants, et ceux de couleur orange contiennent du bêta-carotène et de la vitamine C.
Si tu te prépares des assiettes avec des fruits et des légumes de couleurs variées, tu peux être presque sûr d’avoir tout ce dont ton corps a besoin. 🥗

Les inconvénients de l’alimentation vivante

Même si la liste des bienfaits de l’alimentation vivante sur notre santé est longue, il serait difficile d’affirmer que le régime crudivore convient à tout le monde, tout le temps. Voici donc quelques inconvénients à prendre en considération dans une alimentation exclusivement crue.

L’alimentation vivante n’est pas facile tout au long de l’année

Parmi les inconvénients de l’alimentation vivante est qu’elle ne convient pas au mode de vie urbain, car lorsqu’on vit dans une métropole et qu’on est soumis à beaucoup de stress, le corps produit plus d’acide et cela le fatigue plus facilement.

De plus, les conditions météorologiques peuvent aussi affecter notre capacité à manger exclusivement de l’alimentation vivante, on aura donc besoin de plats chauds pour se réchauffer quand il fait froid. 🍲

L’idéal serait donc d’être exclusivement crudivore par cure saisonnière, surtout au printemps et en été, et d’inclure le maximum d’aliments crus à son alimentation classique durant le reste de l’année afin de trouver un bon équilibre.

L’alimentation vivante ne convient pas à tout le monde

Pour les gens atteints de colites ou ayant les intestins abîmés et sensibles, les aliments crus entiers sont déconseillés. Dans ces cas-là, il vaudrait mieux garder une alimentation classique tout en y incorporant des jus de légumes lacto-fermentés, la fibre végétale sera ainsi enlevée pour faciliter la digestion, mais tous les nutriments seront conservés.

L’alimentation vivante ne doit pas contenir plus de fruits que de légumes

Le dernier inconvénient du régime crudivore consiste à manger plus de fruits que de légumes, créant ainsi un surplus de sucre et un déséquilibre dans le corps. Les fruits contiennent en effet du fructose qui, à forte dose, peut acidifier le corps et même risquer de le déminéraliser sur le long terme en abimant les dents, en fragilisant les os ainsi que les cheveux et les ongles.

Il faut contrôler sa dose de fruits et centrer son alimentation vivante sur les légumes verts, suivis des légumes colorés, des graines germées et des oléagineux.

Craintes par rapport au régime crudivore et à l’alimentation vivante

Même lorsqu’on voudrait essayer d’avoir une alimentation majoritairement crue, on a tendance à avoir certaines craintes sur les effets qu’elle peut avoir sur notre digestion et notre sensation de faim.

La digestion

Les problèmes d’indigestion sont souvent mentionnés lorsqu’on parle de régime crudivore.

Chez les personnes souffrant d’un système digestif sensible, le phénomène de mauvaise digestion des végétaux se produit effectivement à cause de la fibre végétale des légumes qui peut se révéler assez irritante, alors que la fibre végétale des aliments cuits, ramollie par la chaleur, leur est beaucoup plus facile à digérer.

Par conséquent, pour optimiser sa digestion, une approche très intéressante consiste à mélanger la version crue et la version cuite du même aliment pour en tirer tous les bienfaits.

Mais si tu n’as pas de problème de digestion, le mieux reste de consommer des aliments crus, ton corps s’y adaptera.

L’alimentation crue et la sensation de faim

L’une des peurs immédiates de l’alimentation vivante est de ne pas se sentir rassasié et d’avoir constamment faim.

Ce qu’il faut comprendre est que cette sensation de lourdeur digestive à laquelle nous nous sommes habitués en consommant énormément de céréales, n’est pas forcément bénéfique, ni un bon indicateur de satiété d’ailleurs. C’est plutôt une fausse sensation de satiété due au fait d’avoir trop mangé sans laisser d’espace libre dans notre estomac.

Il est vrai que lorsqu’on consomme des végétaux, on digère beaucoup plus vite et la sensation de faim revient plus rapidement, mais il n’y a pas de mal à croquer une pomme🍏, manger un peu d’avocat ou se refaire une salade durant les premiers jours d’adaptation. Progressivement, notre sensation de satiété va se rééquilibrer, et on saura mieux si on a vraiment faim ou si notre corps veut simplement plus de sucre.

En mangeant principalement des légumes, on réduira ce phénomène d’hypoglycémie petit à petit pour retrouver enfin une vraie sensation de satiété ainsi qu’une vraie sensation de faim.

Une fois cet équilibre en marche, la sensation de faim nous indiquera que notre corps a vraiment besoin – et non envie – de quelque chose, et plus on devient délicat sur sa sensation, plus on sera en mesure de savoir exactement de quoi notre corps a besoin. Cet ajustement de nos sensation de faim et de satiété nous permettra d’être en parfaite harmonie avec notre corps et de nous nourrir intelligemment.😉

J’espère que tu as désormais une meilleure idée sur l’importance du régime crudivore et que tu feras de ton mieux pour manger plus de végétaux au quotidien pour purifier ton système digestif.

Pour t’aider, voici une liste de septs aliments végétaux extrêmement nutritifs pour ton corps et très faciles à intégrer dans tes recettes. N’hésites pas à les essayer !

Autres articles :
Carence en fer : comment la soigner ?
Le guide de la chrono nutrition
Tout connaitre sur l’équilibre acido-basique

Alimentation vivante et crue : Témoignage d’une naturopathe
4.8 (96%) 5 vote[s]