S’il y a bien une hormone que tu devrais prendre pour alliée, c’est l’hormone de croissance humaine.❤

Bien qu’elle soit souvent associée à l’utilisation de stéroïdes, l’hormone de croissance humaine est bien plus qu’un simple outil d’augmentation de la masse musculaire.

En effet, une fois que tu auras appris tous les avantages de cette hormone, tu voudras sûrement faire ton possible pour en tirer le meilleur profit.

L’hormone de croissance rentre en effet dans plusieurs fonctions de notre organisme, y compris :

  • L’action anti-âge
  • L’augmentation de la masse musculaire maigre
  • La diminution des tissus graisseux
  • L’augmentation de la densité osseuse
  • Le métabolisme des graisses et des sucres
  • L’augmentation du taux de testostérone

Les effets de l’hormone de croissance sont même si puissants qu’on l’appelle désormais la « fontaine de jouvence ».

Mais qu’est-ce qui la rend donc si puissante ?

hormone croissance

Propriétés de l’hormone de croissance

Sécrétée par l’hypophyse, l’hormone de croissance est une hormone anabolisante responsable de stimuler notre développement durant durant l’enfance et l’adolescence. C’est en partie grâce à elle que nous acquérons ce cadre musculaire maigre qui nous accompagne tout au long de nos années de jeunesse.

Cet effet de croissance est aussi imité si nous ingérons l’hormone de croissance sous forme de compléments. Ce type de supplémentation va en effet engendrer des changements rapides dans la composition corporelle, notamment au niveau de la masse musculaire.

C’est d’ailleurs grâce à son rôle dans la synthèse du collagène et des tissus musculaires que l’hormone de croissance est connue en tant qu’agent anti-âge. Évidemment, qui dit collagène dit élasticité de la peau.

J’imagine que tu dois te dire maintenant : « Excellent ! Comment faire pour stimuler ma production d’hormone de croissance et où puis-je me procurer une bouteille (ou 10) ? »😅

Malheureusement, il y a deux mises en garde importantes à ce propos :

  • La production naturelle de l’hormone de croissance commence à diminuer après les 20 ans. Cette diminution entraîne avec elle une perte progressive de la masse musculaire ainsi qu’une augmentation des tissus graisseux.Ce processus continue à un rythme d’environ 10 à 15 % par an à partir de 30 ans. En vue de cela, les symptômes habituels du vieillissement font alors leur apparition (relâchement de la peau, perte d’endurance, cheveux blancs, etc).
  • Tandis que les injections de l’hormone de croissance sont une option populaire pour les personnes âgées et les enfants avec des déficiences et des troubles de développement, l’utilisation de compléments par la population générale est toujours illégale.En gros, cela signifie que nous sommes livrés à nous-mêmes.

Stimulateurs naturels de l’hormone de croissance

Heureusement, il y a plusieurs manières simples d’augmenter naturellement le taux d’hormone de croissance.

Tu trouveras ci-dessous les trois meilleures façons de générer cette hormone de jeunesse, sans compléments ni injections.

Un sommeil profond

L’hormone de croissance humaine n’est pas libérée en flux continu, mais plutôt par pulsations. Le secret, c’est que certaines pulsations majeures ne se produisent qu’au cours du sommeil profond.

Pour rentrer dans les détails, notre cerveau sécrète de l’hormone de croissance au cours de la troisième phase du cycle du sommeil. Notre température cérébrale, notre respiration, notre fréquence cardiaque et notre tension artérielle sont alors toutes à leurs plus bas niveaux.

Ce troisième stade, également connu sous le nom de phase à « ondes lentes », exige en réalité un sommeil très profond. Malheureusement, ce dernier est souvent interrompu par notre environnement, notre stress, notre régime alimentaire ou d’autres facteurs.

Cela signifie que pour obtenir une bonne sécrétion de l’hormone de croissance, nous devons faire des efforts et employer des tactiques pour nous aider à dormir plus profondément, plus souvent.💤

3 conseils pour dormir plus profondément

Même si on sait que le sommeil profond est bon pour stimuler notre hormone de croissance, en avoir assez peut être un vrai défi.

Pour remédier à cela, voici 3 conseils que tu peux facilement appliquer pour profiter d’un sommeil plus réparateur.

Faire le plein de soleil🌞

La lumière du soleil joue un rôle-clé dans la sécrétion de mélatonine, l’hormone responsable de nos cycles veille-sommeil.

Le fait d’avoir plus de soleil pendant la journée aidera le corps à libérer automatiquement de la mélatonine lorsqu’il fera noir la nuit. Cette sécrétion est précisément ce qui causera notre somnolence et nous incitera à aller au lit plus tôt.

Un peu (moins) de technologie

Ces appareils apparemment inoffensifs (tablettes, téléphones, etc.) nous accompagnent parfois même au lit. Pourtant, ils constituent l’une des raisons principales pour lesquelles nous avons du mal à dormir profondément.

En effet, la lumière bleue artificielle émise par les écrans perturbe l’équilibre de nos hormones et par conséquent, celui de nos cycles de sommeil.

Je te conseille donc vivement de retirer la télé de ta chambre et d’éviter les écrans lumineux au moins 2 à 3 heures avant le coucher.❌

Moins de caféine aussi

J’imagine que tu ne vas sans doute pas te mettre à boire du café bien corsé avant d’aller au lit. Mais pendant la journée aussi, il vaudrait mieux essayer de limiter ta consommation de caféine.

Pourquoi ? Car la caféine a un grand impact sur notre métabolisme général. Forcément, cela inclut aussi les hormones qui affectent la régulation de notre sommeil.

D’autres petits gestes quotidiens pour améliorer la qualité de ton sommeil et stimuler ton hormone de croissance incluent :

  • Dormir toujours (ou presque) à la même heure
  • Prendre un supplément de magnésium
  • Commencer un journal du sommeil dans lequel tu notes tout ce qui perturbe ton repos

Pour s’endormir rapidement

Depuis quelques mois j’utilise Dodow, pour m’endormir rapidement.Je n’y croyais pas du tout mais cela fonctionne vraiment. ❤️ Fini les insomnies et en quelques minutes je m’endors. ✅ Franchement, super produit. En plus je pense que mon sommeil est plus réparateur et donc génère plus d’hormone. Essayez si les méthodes classiques sur le sommeil ne fonctionne pas. 😉

Le jeûne

Crois-le ou non, mais s’abstenir de manger est l’un des meilleurs moyens de stimuler l’hormone de croissance. Même qu’au cours d’une étude, le jeûne a fait augmenter de 500 % les taux sériques de l’hormone de croissance chez les participants !

Maintenant (avant de paniquer), sache que je ne t’invite pas à te lancer dans un mois complet de jeûne hydrique rien que pour stimuler l’hormone de croissance.

Lorsque je parle de jeûne, je fais en fait référence à ce que l’on appelle le jeûne intermittent. Ce type de jeûne permet en effet de manger tous les jours, mais dans certains intervalles de temps uniquement.

Le jeûne intermittent

La forme la plus populaire de jeûne intermittent consiste simplement à sauter le petit-déjeuner et à manger son premier repas à l’heure du déjeuner. En faisant cela, tu réaliseras quotidiennement un jeûne de 14 à 16 heures, allant du dîner de la veille jusqu’au déjeuner du lendemain.🕛

Peut-être penses-tu en ce moment (à cause des conseils conventionnels répandus) que sauter un repas est la recette garantie pour un métabolisme défaillant…

Rassure-toi !

Des études montrent qu’un jeûne de courte durée n’a en réalité aucun effet sur le métabolisme. Les chercheurs ont même constaté que sur une période de 24 heures, il n’y avait pas de différence dans le nombre de calories brûlées entre les personnes qui prennent leur petit-déjeuner et celles qui s’en passent totalement.

Le métabolisme de ces derniers n’a pas du tout été endommagé par le jeûne quotidien. Il n’y a pas eu non plus de stimulation métabolique chez les adeptes du petit-déjeuner.

Où sont donc ces mythes que le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée ?

Pour tenter l’expérience, commence simplement à sauter le petit-déjeuner quelques jours par semaine pour voir comment tu te sens. Souviens-toi aussi que tu n’est pas censé consommer de calories pendant la période de jeûne. Autrement dit, pas de lait, pas de sucre dans ton thé, pas de jus, etc.

Comment jeûner simplement et générer des hormones de croissance?

Si ton dernier repas est à 18 heures, ton jeûne commencera à partir de 21 heures, car nos corps mettent environ 3 heures à digérer un repas principal. Dans ce cas de figure, ton jeûne prendra fin vers 13 heures le lendemain.

Remarque bien le court intervalle de temps où il t’est permis de manger. Si tu trouves cela trop difficile au début, n’hésite pas à augmenter ton temps de jeûne progressivement jusqu’à ce que tu te sentes prêt à te passer de petit-déjeuner.

L’entraînement à haute intensité

Des études ont aujourd’hui démontré que l’exercice à haute intensité agit comme stimulateur naturel de l’hormone de croissance.

Plusieurs théories essaient d’en expliquer les raisons, mais les chercheurs sont d’accord que c’est probablement en réponse à la décomposition musculaire qui se produit durant ce type d’entraînements.

En effet, quelle que soit l’activité, tout est vraiment dans l’intensité.❤

Mais comment pouvons-nous, en tant qu’athlètes non professionnels, obtenir les niveaux d’intensité requis pour produire plus d’hormone de croissance ?

La réponse est simple, il s’agit de l’entraînement par intervalles de haute intensité, plus connu sous le nom de HIIT (High Intensity Interval Training).

Qu’est-ce que le HIIT ?

Le HIIT est un type d’entraînement qui consiste à alterner des périodes d’activité intense avec de courtes périodes de repos.

Une simple séance de HIIT peut inclure des sprints, des sauts à la corde, du vélo, de l’aviron ou un entraînement en circuit avec ou sans poids. Un seul mot d’ordre, donner son maximum pendant la phase active.

Un exemple serait de faire des sprints à effort maximal pendant 30 secondes, de récupérer pendant 60 secondes, puis de répéter le tout pour un total de 15 à 30 minutes.

Si tu es débutant, tu peux aussi augmenter lentement la durée de ton temps de sprint ou diminuer ton temps de repos.

En intégrant ces trois stimulateurs de l’hormone de croissance dans ta routine quotidienne, tu en augmenteras naturellement le niveau sans avoir besoin d’injections ou de compléments supplémentaires.

Prépare-toi donc à bien dormir, à jeûner et à faire plein de HIIT si tu veux gagner plus de muscles (et retrouver ta fontaine de jouvence !).💪

Les 3 piliers pour générer l’hormone de croissance
5 (100%) 1 vote[s]